Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Devenez XXL avec des yaourts


Voici l’expérience qu’a effectué le professeur Didier Raoult, patron du laboratoire de bactério-virologie de la Timone à Marseille : il a pris des poussins d’une semaine et leur a donné chaque jour du Lactobacillus Fermentum, probiotique que Danone saupoudre généreusement dans tous ses yaourts. Quatre semaines après, les poulets étaient devenus monstrueux, dépassant de 30% la taille normale. De plus, ce qui n’a pas été mentionné, c’est que les dites volailles étaient devenues particulièrement agressives.

La question que se pose le professeur est de savoir si tous ces produits laitiers boostés aux probiotiques dont on gave les jeunes n’auraient pas leur part de responsabilité dans l’épidémie d’obésité actuelle. Selon les statistiques, les français ingurgitent par an en moyenne 20 kg de yaourt à l’ACTIVA (bifido-bactérium) ou à l’ACTIMEL (lactobacillus casei). Ceci éclaire en outre le mystère de toutes ces femmes qui n’arrivent pas à maigrir alors qu’elles disent manger à peine, c’est-à-dire seulement quelques yaourts chaque jour…

Je me réjouis en tant que grand pourfendeur depuis des lustres des produits laitiers, de constater que la science (indépendante) me donne une fois de plus raison avec cet aspect négatif nouveau qui vient s’ajouter à la liste déjà connue des graves inconvénients de ce type de consommation (décalcification, arthrose, caries, acidose, adénome prostatique, mastose des seins, inflammations ORL, activation des cancers, bref, il n’y a que du mal à prendre).

Croyez-moi, si vous voulez être en bonne santé, écoutez bien les recommandations de votre médecin et des professeurs qui parlent à la télé…. Et faites l’inverse ! Ces gens – qui n’en savent pas plus que vous – s’en tiennent à des croyances uniquement basées sur le bourrage de crâne publicitaire, ou pire sont des malhonnêtes payés pour mentir. Alors, soyons clairs : LAISSONS LES LAITAGES AUX VEAUX. Du calcium, il y en a partout, même dans les salades – les gens allergiques aux produits laitiers n’ont pas de problèmes de calcium – à méditer.

Lire aussi : Risque de contamination mondiale