Aller à…

Les bienfaits d’un bon vin rouge… sans l’alcool – Resvératrol


RESVÉRATROL liposomal

Les bienfaits d’un bon vin rouge… sans l’alcool

Bon pour les artères et pour le cœur

Le resvératrol a été isolé pour la première fois en 1939 par Takaoka, après avoir été extrait du Veratrum grandiflorum O. Loes (racine de l’hellébore blanc).

En 1963, le resvératrol a été identifié dans la racine de renouée du Japon (Polygonum cuspidatum). Cette plante herbacée d’Asie orientale a été utilisée depuis des siècles par les Chinois et les Japonais. Le rhizome de la renouée du Japon est aujourd’hui reconnu comme étant le végétal le plus riche en resvératrol.

L’HISTOIRE DU « FRENCH PARADOX »

Dans les années 1990, le resvératrol fut médiatisé dans le monde entier car certains chercheurs Français pensaient avoir trouvé l’explication du « French Paradox ». Le « paradoxe français » est un terme élaboré en 1992 à partir des données épidémiologiques montrant que les Français présentent une faible incidence de maladies coronariennes malgré la consommation d’une alimentation riche en graisses saturées.

Cela a incité les chercheurs à réfléchir à une explication possible, et a conduit en 1992 Renaud et De Lorgeril à proposer qu’une consommation modérée de vin rouge (près de 57% de la consommation globale de boissons alcoolisées en France) expliquait cet écart apparent.

Dans une enquête menée par l’Organisation Mondiale de la Santé en 2009, le ratio de mortalité liée à la maladie coronarienne s’est avéré être deux à trois fois plus faible en France qu’aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Suède. Après ces observations, des milliers d’études ont été réalisées sur ce sujet.

Les deux meilleures sources connues de resvératrol

 

Thé itadori : 0,974 mg/100 g de plantes

Vin rouge : 0, 847 g qui en est la principale source alimentaire (98%)

 

ACTIONS GÉNÉRALES DU RESVÉRATROL

 

Le resvératrol est l’un des polyphénols les plus connus. C’est un oestrogène et un puissant anti inflammatoire naturel grâce à l’acide ellagique qu’il contient.

          • Le resvératrol inhibe les radicaux libres
          • Il augmente l’énergie globale
          • Il renforce l’immunité
          • Il réduit les troubles associés à une inflammation incontrôlée
          • Il garde la peau jeune et saine
          • Il fait perdre du surpoids en limitant la synthèse des lipides
          • Il protège les parois des vaisseaux sanguins de l’oxydation et de l’inflammation, et lutte contre l’agrégation plaquettaire ( French paradox)
          • Il régule la glycémie en agissant sur le transport du glucose et la production d’insuline
          • Il réduit les dommages oxydatifs causés aux cellules, à leurs mitochondries, à leurs membranes et à leur ADN
          • Il améliore les niveaux d’autres enzymes antioxydantes importantes
          • Il déclenche la production de nouvelles mitochondries, ce qui améliore les niveaux d’énergie et réduit le stress oxydatif des cellules
          • Il rajeunit les cellules vieillissantes et restaure leur capacité à se diviser
          • Il agit favorablement dans les cancers hormono-dépendants (organes génitaux hommes et femmes)
          • En usage externe, il réduit le vieillissement cutané en particulier du visage, en activant la production de collagène

 

NOTA

1 – La forme liposomale du Resvératrol améliore son absorption
2 – Contrairement au vin, il est sans danger à fortes doses

Alors les amis, si vous appréciez le vin rouge de qualité, non frelaté bien sûr ou bio, associez l’utile à l’agréable. Mais attention : un verre, c’est bon pour la santé, le reste de la bouteille, c’est juste bon pour le moral.

Si vous n’aimez pas le vin rouge, ou si vous trouvez les vins bios ou de qualité trop coûteux pour consommer aux repas, pensez au Resvératrol

INDICATIONS DU RESVÉRATROL

          • Athéromes artériels
          • Cardiovasculaire : pathologies
          • Cellulaire : dommages oxydatifs
          • Cérébral : fonction cognitive déficiente
          • Diabète de type 2
          • Glycémie en hypo ou hyper
          • Immuno-déficience
          • Inflammations : terrain général
          • Insuline : résistance à
          • Pancréas faible
          • Peau malsaine ou flétrie
          • Poids excessif
          • Syndrome métabolique (bedaine de graisse)
          • Vieillissement organique prématuré

 

POSOLOGIE Flacon 250 ml


5 ml par jour (1 cuillère à soupe)
= 150 mg de resvératrol

Nota :
il faudrait environ 15 litres de vin rouge par jour pour obtenir 150 mg de resvératrol. Là,
vous pouvez souffler dans le ballon de la police sans problème.

COMMANDES


https://fr.sanus-q.com/products/liposomal-resveratrol-250ml-sanusq-health?ref=6