Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Moyens de décontamination


DES MOYENS DE DECONTAMINATION (À utiliser en préventif et en curatif)

LA ZEOLITE K (klinoptilolite microbroyée) (4) plus…

C’est un remarquable chélateur et draineur des éléments radioactifs que nous avons récemment découvert (voir l’article dans le JMD 92 de juin). C’est sans danger et pas trop coûteux.
En flacons de 200 mg, à prendre tant que le risque perdure.

– En cas de pollution radioactive :1 cuillères à café de la poudre dissoute dans un peu d’eau–2 à 3 fois par jour
– En préventif et à long cours:1 cuillère à café, matin et soir
– Enfants : Quantité proportionnelle au poids corporel

LE POLAR CLEANER S3 (4-5)  plus…

C’est une extraction cellulaire mécanique des radioéléments par champs électriques alternés (description dans Prenez en main votre santé tome 3), qui s’effectue pendant le sommeil. Cette technologie déloge aussi la plupart des poisons qu’il suffit d’éjecter alors avec les draineurs adaptés, en particulier la Zéolite K citée plus haut

LE MAGNESIUM – mais lequel ?

Il est connu que le chlorure de magnésium, très Yang comme le Miso est un excellent chélateur des radio-éléments, mais sa consommation massive au long court est inenvisageable. Même le Nigari quoique mieux n’est pas anodin, d’autant plus qu’il est tiré de la mer du Japon…. Aïe !
Pourtant, dans cette veine, il reste une formule peu connue : le CHLORUMAGENE (1).
La pharmacie ne reconnait que ses vertus laxatives (violentes), mais selon la posologie de 1 cuil. à café.
Pourtant, toutes les propriétés du chlorure de magnésium se retrouvent sans ses inconvénients moyennant un dosage quotidien de 1 pointe de couteau (valeur d’un petit pois).
L’astuce est qu’il s’agit d’hydroxyde de magnésium qui au contact de l’acide chlorhydrique de l’estomac fabrique du chlorure de magnésium naissant, celui-ci n’ayant aucune incidence sur les reins. Le chlorumagène selon cette posologie présente tous les avantages du chlorure de magnésium sans ses  inconvénients.  Il peut donc être utilisé au long court.

LE CHARBON ACTIVE (2 – 3)  plus…

Son usage est universel pour absorber et éliminer les poisons les plus violents à raison de 1 à 4 cuillères à soupe bombées par jour dans de l’eau selon le degré d’intoxication.
Mais prendre en compte que ce charbon végétal neutralise tous les médicaments et remèdes si l’on est sous traitement, y compris la pilule abortive….

L’ARGILE BLANCHE (1 – 2)

Il est bien connu que l’argile est un draineur de la radioactivité – mais à mon avis, elle joue surtout en dépannage par voie interne et en application externe.

LE MISO devenu introuvable (2 ?)

Ce n’est plus la peine d’en parler ; suite à la razzia après Fukushima on n’en trouve plus, et la fabrication demande une fermentation durant de longs mois. Donc, attention si vous en trouvez encore, il y a 90% de chance que ce  soit pas un ersatz fabriqué en 15 jours.

LA TEINTURE D’IODE (1)

Elle fait l’objet d’une véritable parano. Oui, 1 goutte par kilo de poids, mais si ce n’est pas au long court et que l’on n’est pas sous Lévothyrox avec une thyroïde encore en place. Les pharmaciens distillent des affirmations de dangerosité sans preuves, enseignées par le lobby officiel. De toutes manières, l’iode ne protège pas, il vise seulement à gaver la thyroïde pour qu’elle n’absorbe pas l’iode 133 radioactif ; mais il y a tous les autres radioéléments bien plus dangereux encore tels le césium, le bore, le strontium, l’américanum, etc., et là il faut d’autres moyens cités ci-dessus.

 

(1) = pharmacies
(2) =  boutiques diététiques
(3) SOURCE CLAIRE  : 01 64 58 64 82 – [email protected]
(4) VEDAMED : 09 51 49 36 69 (nouveau numéro) – [email protected]
(5) VALEMIS : 02 47 91 54 57 – [email protected] 

Lire aussi : Index Sommaires n° 1 à 64 - 2