Aller à…
RSS Feed

Zéolithe Clinoptilolite Surfine…


… une grande diversité
d’applications !

Les zéolithes se trouvent au niveau de formations volcaniques ayant sédimenté lentement en présence de gaz et de vapeur d’eau. Toutes les indications de l’argile concernent la zéolithe, en interne comme en externe, avec l’avantage que l’action de cette dernière est plus rapide.

Il existe 106 types de zéolithe naturelle sous forme feuilletée, cristalline ou fibreuse. La variété retenue, en raison de ses propriétés thérapeutiques supérieures, est la “Zéolithe clinoptilolite”. Celle diffusée en France est issue des Balkans, dans la région de Kozark.

Ses composants majoritaires sont la silice SiO2 (62%) et l’alumine Al2O3 (12,5%), suivies de l’oxyde de calcium CaO (3%) et de l’oxyde de magnésium MgO (1,3%).

Le procédé tribomécanique

Les particules minérales sont réduites à des dimensions allant du micron à quelques nanomètres, par des dizaines de milliers de collisions à haute vitesse avec d’autres particules, formant une poudre minérale d’une surface active démultipliée – lorsque la taille des particules est divisée par 10, la surface active est multipliée par 1000, ainsi que la capacité d’échange et d’absorption de la zéolithe.

 Cette technologie est aujourd’hui la seule au monde permettant d’obtenir des nanoparticules sans recourir aux méthodes électrochimiques, et porte l’activité de la zéolithe à un niveau jamais atteint jusque-là dans le domaine du vivant.

La Zéolithe micronisée est connue pour ses propriétés absorbantes exceptionnelles et son pouvoir d’échanges ioniques, ceci lui permettant de capter les radicaux libres toxiques.

Cette technologie brevetée appelée Micronisation Tribomécanique permet d’obtenir des nanofeed (aliments enrichis à la zéolithe) pouvant être utilisées en nutrition animale. Une étude de l’ITP (Institut Technique du Porc) a montré que cet additif alimentaire permet apporter une solution prophylactique de remplacement supérieure aux antibiotiques, avec un facteur de croissance identique des porcelets en post-sevrage – donc moins de casse en élevage industriel.

Mes dernières investigations

Devant l’urgence face à la surprise épidémique Marburg en vue, classée “fièvre hémorragique” type Ebola, nous avons cherché quelle pourrait être la parade naturelle à ce nouveau fléau, prévoyant par expérience que :

        1. le nouveau test PCR serait encore une fois truqué, voire infectant,
        2. que le vaxx proposé serait pire que le mal.

 

N’ayant pas de réponse toute faite dans ma boite à outils « holistique », j’ai soudain repensé au succès des nanofeed vanté par l’Institut Technique du Porc concernant la résistance particulière de porcelets aux maladies habituelles, bien meilleure qu’avec les antibiotiques courants.

Ainsi, n’ayant pas encore eu l’occasion de rencontrer des victimes du Marburg, je ne peux pas encore annoncer la translation expérimentale sur humains des résultats porcins comme avérée – mais comme dans l’adage : “Tout homme a dans son cœur un cochon qui sommeille”, j’ai toutes les chances d’avoir raison…

Ma seule référence pour l’instant est donc dans mes tests kinésio (que je pratique intensivement depuis plus de 40 ans pour diagnostiquer et solutionner les problèmes de santé). Aussi je me permets d’annoncer avec conviction la Zéolithe clinoptilolite comme traitement de choix contre le Marburg en préventif et en curatif.

Applications expérimentées

Résultats constatés sur des cas cliniques depuis 30 années :

* Un antioxydant majeur :

        • Les radicaux libres sont des molécules usées auxquelles il manque un électron, et qui sont de ce fait électropositives. Or les éléments électropositifs dans le corps sont toxiques et causent un vieillissement organique accéléré. La zéolithe neutralise ces radicaux libres.

 

* Système circulatoire :

        • Accélération de la récupération post-infarctus.
        • Réduction et récupération totale des œdèmes.

 

* Système digestif :

        • Élimination des ulcères duodénaux.
        • Stabilisation et régulation optimale du système digestif

 

* Rhumatismes :

        • Arthrite rhumatismale.

 

* Fonctions rénales :

        • Traitement des infections rénales.

 

* Pathologies dermatologiques :

        • Pathologies dermatologiques comme la séborrhée, les dermatites, l’herpès (les deux types HSV1 et HSV2)… par voie orale (per os) ou par application externe de poudre.

 

* Blessures et brûlures :

        • Accélération de la guérison des brûlures avec application directe de la poudre.

 

* Périodontosis :

        • Traitement du périodontosis et élimination des micro-organismes dans la bouche à l’aide de la poudre en additif dans les dentifrices.

 

* Amélioration de la qualité de la peau :

        • Permet une amélioration de l’hydratation de la peau ainsi qu’une résistance accrue à différents facteurs extérieurs, comme les rayons UV.

 

* Augmentation de l’endurance :

        • Permet une amélioration de l’endurance lors d’efforts physiques intenses.
        • Permet une diminution, voire même une élimination des courbatures après un exercice intense.

 

* Mycoses :

        • Élimination complète et rapide de nombreuses infections de la peau (Candida et autres) ou des muqueuses avec une application directe de la poudre.
        • Élimination des mycoses plantaires.
        • Traitement des mycoses au niveau des organes internes (qui peuvent être le résultat de procédés radiologiques en combinaison avec des antibiotiques).

Résumé des indications

        • Arthrite
        • Blessures et brûlures : en ext
        • Cancers : adjuvant de désintoxication
        • Cardiaque : insuffisance
        • Cardio-vasculaire : tous problèmes
        • Circulation capillaire déficiente
        • Circulation sanguine : stases
        • Cirrhose
        • Dépression
        • Diabète type 2
        • Diurétique
        • Fièvres hémorragiques
        • Herpès types 1 et 2
        • Immunodéficience
        • Infarctus : récupération
        • Infections vaginales
        • Insomnies
        • Leucémie
        • Mycoses cutanées et muqueuses
        • Œdèmes
        • Papillomavirus
        • Parodontose
        • Peau : séborrhée
        • Radicaux libres toxiques
        • Toxémie
        • Ulcère duodénal

 

Posologie

        • 1 dosette (non métallique) dans de l’eau, 2 fois par jour, loin des repas.
          Cure standard 3 mois.

 

        • NOTA :
        1. Le grand pouvoir absorbant de la zéolithe porte à prendre en compte la nécessité de faire les prises à distance des médicaments de même qu’avec, l’argile ou le charbon activé.
        2. La zéolithe peut constiper au départ – il y a des tas de solutions pour y remédier, ne serait-ce que les suppositoires à la glycérine – ou commencer avec des demies- dosettes la première semaine le temps que l’intestin s’habitue.

 

Vous pouvez vous procurer la zéolithe ici :

Remarque

Concernant mon article sur le Marburg, nous avons eu la surprise de constater que la pharmacie de l’Europe, pourtant remarquablement achalandée, n’a aucun des deux produits homéo que j’ai préconisés qui sont :

TRILLIUM PENDULUM    et    RICINUS

Merci à celui ou celle qui trouvera une pharmacie équipée,
de me le signaler afin que je puisse répercuter l’info

Information importante

à conserver au cas-où….

        • Besoin d’un médecin ? (généraliste, naturopathe, psychothérapeute, psychiatre, etc…)
        • Une équipe de professionnels est à votre écoute sur la plate-forme “Soignez Heureux” de l’Organisation Non Gouvernementale de l’Alliance Humaine.
        • Les téléconsultations sont gratuites, sans aucune discrimination, et fonctionnent grâce à un système de dons.

 

Si votre pharmacie ne vous délivre pas de traitement adapté,
les pharmacies de l’ONG prennent le relais
et vous envoient le remède dans un délai de 48 h.