Aller à…
RSS Feed

Concentré liquide de minéraux ionisés pour relancer et entretenir tous les métabolismes


Concentrace CMD
idéal après les Fêtes !!!…

 

 

Lorsque l’on dit de quelqu’un qu’il est “déminéralisé”, on pense communément au calcium ; le terme adéquat serait alors “décalcifié”. En fait la carence minérale concerne l’ensemble des minéraux qui structurent l’organisme.

Bien sûr il y a les ténors qui – outre le Calcium –  sont présentés par la pharmacopée, généralement sous forme d’Oligo-éléments assimilables tels :
le Magnésium, la Silice, le Sodium, le Potassium, le Phosphore, l’Iode, le Chrome, le Fer, le Zinc, le Manganèse, le Sélénium, le Lithium, qui ont chacun des fonctions biologiques bien définies ; mais il y a aussi de nombreux outsiders discrets en quantité infinitésimale, micros travailleurs de l’ombre qui sont indispensables aux métabolismes complexes du corps. La liste est longue :
Titane, Rubidium, Cobalt, Cuivre, Antimoine, Arsenic, molybdène, Strontium, Nickel, Tungstène, Germanium, Aluminium, Scandium, Etain, Lanthane, Plomb, Yttrium, Baryum, Argent, Cadmium, Uranium, Gallium, Zirconium, Vanadium, Béryllium, Tellurium, Bismuth, Hafnium, Terbium, Europium, Gadolinium, Samarium, Cérium, Césium, Or, Mercure, Dysprosium, Holmium, Lutécium, Thulium, Erbium, Ytterbium, Néodyme, Niobium, Tantale, Thorium, Thallium, Rhénium, Indium, Palladium, Platine, Boron, Brome, Fluor.

A part l’eau de mer qui recèle tout l’ensemble du tableau de Mendeleïev,
seul le Concentrace CMD
offre une diversité d’éléments reconstituants aussi riche

Principaux signes d’une carence en minéraux

              • Ø  Cheveux fragiles
              • Ø  Crampes nocturnes
              • Ø  Déchaussement des dents
              • Ø  Douleurs diffuses au niveau des os
              • Ø  Ongles cassants et striés
              • Ø  Perte de cheveux
              • Ø  Tics nerveux du type battements de paupières

Qui est concerné par la déminéralisation ?

              • Ceux qui suent beaucoup, soit par la chaleur, soit par un sport intense ou une activité physique violente soutenue.
              • Ceux qui consomment exclusivement de l’eau osmosée brute – cette eau est morte et doit être reprogrammée et revitalisée.
              • Ceux et celles qui prennent des bains d’eau douce prolongés habituels, les pertes minérales se réalisant par équilibrage osmotique des concentrations intra et extra corporelles des minéraux au niveau de la peau. D’ailleurs, chacun a pu remarquer comment ses doigts sont fripés à la sortie des bains.
              • Ceux et celles qui sont victimes de malnutrition, soit par misère, soit par une alimentation monolithique totalement déséquilibrée (courante chez les ados).
              • Ceux et celles qui prennent des diurétiques pour compenser la paresse rénale, la rétention d’eau et l’hypertension (problèmes courants du 3ème âge).
              • Les femmes enceintes – le bébé grossissant devient de plus en plus gourmand et prend sans vergogne ce dont il a besoin pour sa croissance.
              • Ceux et celles dont l’organisme est encrassé et la lymphe encombrée, celle-ci entravant la libre circulation des nutriments et piégeant en particulier les minéraux. Je rappelle en l’occurrence une expérience remarquable que l’on apprend en naturopathie :
              • Des personnes en surpoids ayant été trouvées à l’analyse en carences multi vitaminiques et multi minérales acceptent d’entamer un jeûne hydrique – le 6ème jour, une nouvelle analyse de leur sang a été effectuée – SURPRISE ! Il n’y avait plus aucune carence. Ceci amène la preuve que dans nos pays dits civilisées, les carences ne sont pas dues à des manques, mais à un engorgement par pléthore !
                Dans ce cas majoritaire (sauf les enfants) :


Plus on se bourre de compléments alimentaires,
et plus on aggrave notre cas de carences.

Des exemples de voies de secours existent

Hélas, bien peu de gens sont favorables à une expérience de jeûne – d’ailleurs notre système politico-commercial qui nous pousse quotidiennement à l’hyper consommation, nous désinforme pour nous en dissuader. Alors il faut prendre le problème par un autre bout, un moyen détourné.

Par exemple, on sait que les gens atteints de maladies osseuses (ostéoporose, etc.) ou ostéo-articulaires (arthrite, arthrose) ne métabolisent pas ou plus le calcium bien qu’elles consomment 10 à 20 fois leurs besoins journaliers.
La solution intelligente et efficace est de donner à ces gens de la silice ou du magnésium – le premier à avoir découvert et démontré cela a été le célèbre en son temps Marcel Violet avec des étables entières de veaux rachitiques. Mais un demi-siècle après, seule la naturopathie applique ce moyen génial, parce que la science médicale continue à refuser d’admettre les transmutations biologiques à basse énergie, vu que l’on ne parvient techniquement à cela qu’avec des cyclotrons qui consomment des mégawatts d’électricité.

Des minéraux à l’état ionique

La nature a mis des millions d’années pour peaufiner les proportions parfaites des présences micros et macros minérales aptes à recevoir et diversifier la vie dans les océans. Ces mêmes proportions parfaites se retrouvent dans tout corps en bonne santé. Mais un détail important s’ajoute, c’est que tous les éléments minéraux de cette “soupe de vie” sont à l’état ionisé ; ceci explique leur grande réactivité augmentant leur pouvoir de pénétration au sein des organismes. Tout ceci explique la grande biocompatibilité de ce cocktail minéral marin.

Qu’est -ce que des minéraux à l’état ionique ?

Un minéral ionisé est un élément qui dispose d’une charge électrique positive ou négative selon qu’il a gagné ou perdu un ou des électrons. Ceci le rend en recherche attractive (mariage) avec des ions de signe inverse – Aussi, il établit d’abord une liaison rapide avec l’eau, ceci permettant au corps de l’absorber rapidement. Sa recherche de l’état d’équilibre est à la source d’une dynamique se traduisant par une grande mobilité pour rejoindre les parties du corps nécessitant sa présence.

A chaque moment de notre existence le corps dépend des minéraux ionisés et des minéraux-traces pour générer des millions d’impulsions minuscules. Sans ces impulsions, pas un seul muscle, y compris le cœur, ne pourrait fonctionner, pas plus que le cerveau et les cellules seraient capables d’utiliser l’osmose pour équilibrer la pression de l’eau et absorber les nutriments.

C’est donc en finale un véritable super marché de micro-éléments efficaces qui s’installe par des raccourcis, se mettant à disposition pour combler automatiquement les manques et rétablir l’équilibre métabolique général.

Concentrace Mineral Drops CMD

Ce produit se présente sous une forme liquide qui comprend, outre les minéraux cités ci-dessus, un large spectre d’éléments-traces sous une forme ionique et concentrée issue du bassin de drainage du Grand Lac Salé (Utah, Etats-Unis d’Amérique).

Sa concentration est telle que 30 gouttes sont équivalentes à plus de 100 ml d’eau de mer épurée des 99% de sel de sodium qu’elle contient.

Posologie

1 goutte par 2 kg de masse corporelle avant le repas matin et soir – dans de l’eau ou un jus de fruits (faire une règle de 3 par rapport à votre poids).

En absorbant 30 gouttes par jour, le flacon de 227 ml aura une durée de 124 jours. Il est possible de dépasser cette posologie si on le souhaite, cependant noter que l’absorption de ce produit en quantités importantes peut avoir un effet laxatif.

Vous pouvez vous procurer ce produit ici :

 

Mots clés: , , , , , , , , , ,