Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

La dernière insulte au peuple


LA RETRAITE A 50 ANS

AVEC 9.000 EUROS PAR MOIS
AUTO-APPROUVEE POUR LES FONCTIONNAIRES DE L’UE

Vous avez remarqué comment nos politiciens se bousculent pour rentrer dans l’administration européenne. Pourquoi ? Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois. Pourquoi ? Afin d’aider l’intégration de fonctionnaires des nouveaux états membres de l’UE (Pologne, Malte, Pays de l’Est…), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l’Europe ce pont d’or.

Qui paie cela ? Nous les citoyens des pays imposables qui avons travaillé pour une pension trop souvent de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés. La différence est vraiment devenue trop importante entre le peuple et les « dieux de l’Olympe » !!!

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problèmes, le taux plein c’est 15 ans ! (La vie politique, çà use un homme plus que toute autre activité…….c’est terrible) !

A l’origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc. Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite !!! Tout est à la charge du contribuable…dont on n’a aucune pitié pour le moindre retard (pénalités de retard – saisies sur salaires….).

Même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés « contrôler »  les dépenses de l’Union européenne, profitent du système. Et que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les « gendarmes de Bruxelles » et ne cessent de donner des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains, jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture ? … Ceci est une pure provocation ! 

Lire aussi : Un texte qui fait réfléchir