Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Méthode en 10 étapes…


METHODE EN 10 ETAPES
POUR PRENDRE LE CONTROLE D’UNE NATION

1. Demandez à un banquier (Pompicsou- Rothschild) de devenir copain avec le gars intelligent qui gouverne le pays (De Gaulle), pour qu’il devienne premier ministre (1962)
2. Faites tomber le gars intelligent qui gouverne (De Gaulle) avec une révolution (mai 1968)
3. Faites élire le banquier (Pompicsou) a la tête du pays (1969)
4. Faites-lui voter une loi privant le pays du droit de créer sa propre monnaie (1973)
5. Cela oblige ainsi l’état à emprunter auprès des banques et des investisseurs internationaux
6. Attendez patiemment que les politiques dépensent plus que l’état n’encaisse (1973 – 1998)
7. Créez une banque supranationale indépendante (BCE) battant sa propre monnaie (1998). S’il le faut appuyez-vous sur un bel idéal (l’Europe) pour faire passer la pilule
8. Attendez patiemment que les politiques dépensent plus que l’état n’encaisse (1998 – 2012). Si ça ne va pas assez vite créez une bonne crise (Subprime 2008) pour qu’ils s’endettent plus vite
9. Enfin mettez un ancien banquier (Mario Le Dragon – Goldman Sachs) à la tête de cette banque supranationale (2011)
10. Attendez patiemment que les états soient en faillite pour leur imposer ce que vous avez décidé. Si ça ne va pas assez vite créez une crise, voire quelques guerres par ci par l

Résultats :

La BCE tient désormais l’ensemble des pays de l’Union Européenne par les «cojones ».
Quand vous devez x milliards à la banque, et que vous ne pouvez plus payer les y milliards d’intérêts, ce n’est plus vous qui décidez de votre vie, c’est la banque.
Les gagnants: Les propriétaires de Rothschild, Goldman Sachs & Cie.
Les perdants: Le peuple.
Les complices: Les politiques et les médias.
« Donnez moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une Nation, et alors peu m’importe qui fait ses lois » – Mayer Amschel Rothschild (1744-1812)

La Suite:

Laisser les politiques et les médias expliquer aux citoyens pourquoi il n’y a pas d’autre choix que de les tondre (les citoyens).
Adopter si possible un discours rationnel (y a plus d’argent) et proposer un faux choix : soit on augmente les impôts, soit on diminue les prestations (sécu, retraite, enseignement).
Prétexter une bonne crise pour faire les 2 (augmenter les impôts ET diminuer les prestations).
Puis vendre les bijoux de famille (transport, énergie, immobilier) aux multinationales.
Enfin abandonner le pouvoir a des gens non élus par le peuple, comme en Italie (Mario Montagne).
Alors après la Grèce, à qui le tour ? et  pour la France, à quand le tour ?

Le mot d’Eva R-Sistons

Rappel pour ceux qui ont la mémoire courte et se laissent impressionner par la Communication :
Sarkozy nous a fait rentrer dans l’OTAN l’Organisation terroriste Anti-Nations, il a bradé notre souveraineté, une partie de notre or, notre patrimoine, nos territoires,  notre industrie, nos emplois, et puis il a sérieusement commencé le détricotage de nos retraites, de nos protections sociales, de notre système de Santé, de nos services publics, de notre Droit du Travail, de notre École, de notre Armée  et de nos moyens de Sécurité, de notre laïcité, de nos libertés…et les Médias sont désormais totalement verrouillés, aux ordres, sans parler des guerres néocoloniales dévastatrices qu’il a menées contre des États  souverains en notre nom et au service de Washington, de Tel-Aviv, de Londres…..

Le mot de MD

Maintenant nous avons François II de Hollande pour qui les français ont cru voter, car il a été choisi et sponsorisé par les mêmes qui avaient mis en place Sarkozy….. et les précédents. Ceux de la gauche jubilent  maintenant avec un pouvoir complètement illusoire, puisque gauche ou droite c’est l’E.U. elle-même aux ordres du N.O.M., qui décide tout D’ailleurs, il suffit d’avoir des yeux pour voir, et constater que la décadence  et les trahisons à la  nation continuent et même s’amplifient sous les bons soins d’un copinage de profiteurs faisant semblant de justifier leur super planque en gesticulations stériles ou presque. Je ne crois pas, chers amis, que  l’évitement du précipice passera par la voie politique, mais enfin par un véto musclé du peuple à toute cette mascarade suicidaire, et une remise à plat de notre système de fonctionnement. L’Argentine l’a fait, l’Island l’a fait, la Grèce et la Serbie sont en voie de le faire …, pendant que les Français continuent à stupidement tourner en rond en pleurnichant sur leur sort 

Lire aussi : Rencontre d'une NDE avec JESUS