Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Le mystère de prêts d’Etat


Le mystère de prêts d’Etat

Selon les données relevées sur Internet, alors que notre endettement atteint 85% du PIB :
La France annule la dette publique de la Guinée-Bissau : 10 millions d’Euros.
La France efface la dette des Comores : montant inconnu.
La France efface la dette de Madagascar : 375 millions.
La France efface 90% de la dette ivoirienne : 2 milliards d’euros.
La France efface la moitié de la dette des Seychelles : 100 millions d’euros.
La France efface la dette de la République du Congo : 700 millions d’euros.
La France efface la dette du Malawi : 10 millions d’euros.
La France efface la dette du Togo : 100 millions d’euros.
La France prête au Maroc 625 millions d’euros à taux réduit, voire zéro. Dette annulée
La France prête au Nigeria 70 millions d’euros. Dette annulée
La France prête 20 millions d’euros au Vietnam. Dette annulée
La France prête 75 millions d’euros à l’Ouganda. Dette annulée
La France prête au Mexique 300 millions d’euros. Dette annulée
La France prête 45 millions d’euros à la Mauritanie. Dette annulée
La France prête 50 millions d’euros à l’Egypte. Dette annulée
La France prête 125 millions d’euros au Sénégal. Dette annulée
La France prête 16 milliards d’euros à la Grèce. Dette annulée
La France prête 6 milliards d’euros à ses constructeurs automobiles pour délocaliser les   productions. Dette annulée
La France prête à débloquer 50 millions d’euros pour Mayotte. Dette effacée
La France dépense 500 millions pour le droit d’asile.
La France dépense 800 millions pour l’AME (sécu des étrangers).

Si tout cela est vrai, cela veut dire que les français doivent rembourser une dette croissant  sans cesse sachant que le gouvernement emprunte chaque jour  pour pouvoir prêter à tous ces pays…. et ensuite annuler leur dette ! Là on marche sur la tête, et cela ressemble fort à une escroquerie d’envergure (une fois de plus)  couverte par les gouvernements successifs pour le compte  des pouvoirs financiers qui les ont mis en place.

Et nous, nos (fausses) dettes qui va  les effacer ? PERSONNE

….Sauf si par miracle les citoyens français se réveillent enfin
Et remettent en cause (comme l’Islande) tout le système !