Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Le paraben


De l’info de second ordre pour détourner l’attention concernant les médicaments hyper dangereux ?

Tout le monde sait que le Paraben est toxique, mais a-t-il vraiment fait beaucoup de morts et de malades chroniques ? Sans vouloir défendre ce poison connu, il faut bien admettre que cela fait des années qu’il est utilisé. Alors, il faudrait au départ faire la part des choses entre son utilisation quotidienne et son utilisation ponctuelle selon les produits en question.

Voilà un extrait du journal « le Monde », largement répercuté sur Internet :

Une liste de 400 médicaments dangereux qui contiendraient des parabènes. Cette révélation pourrait bien semer la zizanie dans l’industrie pharmaceutique. Ce composé chimique,  est un  conservateur largement utilisé dans les produits pharmaceutiques courants. La toxicité et les effets cancérigènes de ce composé  font l’objet de débats scientifiques, et l’Assemblée nationale en a voté l’interdiction  le 3 mai 2012 (bientôt un an !). Parmi les produits listés, se trouve de nombreux cosmétiques pour bébés, des crèmes, des sirops contre la toux,  des dentifrices, des pansements gastriques , des  traitements pour le transit intestinal ou les vomissements … Dans la ligne de mire se trouvent aussi des antibiotiques, des  médicaments contre la douleur et la fièvre, y compris des génériques. En plus de favoriser le développement de cancers, les parabènes présenteraient également un risque potentiel pour la fertilité masculine (bof, çà évite la pilule….). 

Curieusement, je ne vois dans cette liste aucun des 70 médicaments vraiment jugés dangereux à retirer urgemment du marché pharmaceutique, ni aucun des médicaments carrément criminels qui ont été mis au pilori par les revues spécialisées telles Lancet, JAMA ou Prescrire, et qui sont responsables de centaines voire des milliers de morts dans le monde.

Alors on peut se demander si cette alerte au Paraben diffusée par le journal « Le Monde » n’est pas une manœuvre téléguidée qui, se drapant ainsi d’intentions bienveillantes sur la santé publique, viserait surtout à faire oublier les scandales les plus meurtriers ?…

Lire aussi : Un texte qui fait réfléchir