Aller à…
RSS Feed

Prendre l’avion…


… est-il encore raisonnable ?

Depuis l’avènement de ladite pandémie covid 19, les dispositions sanitaires politiquement établies par l’OMS et Bill Gates sur tous les gouvernements soumis ont contraint les populations à des réductions drastiques de leurs libertés fondamentales (je passe les détails) dont la seule échappatoire devait être LE VAXXIN pour tous.

Or, celui-ci s’est révélé par ses résultats statistiques, ne pas être du tout une protection anti covid en dépit des allégations des laboratoires fournisseurs, mais selon les études convergentes de différents scientifiques indépendants, un modificateur génétique (expérimental) de l’ARN plus ou moins catastrophique selon les individus.

Plus précisément, dès que vous êtes “vaxxés” et que les nanoparticules métalliques ont envahi votre organisme, vous devenez une grande antenne permettant de recevoir (inconsciemment) des téléchargements de programmes physiques et psychiques via les réseaux WIFI et 3, 4, 5G (à savoir en particulier, que la 5G vous localise 24h/24).
Vous êtes dès lors un ordinateur ambulant, et les piqûres de rappel soi-disant pour vous protéger des variants, ne seront en réalité que de simples mises à jour informatiques en fonction des besoins du moment… en ce qui concerne les survivants. Je dis bien survivants, puisque différents chercheurs tels le Dr Vernon Coleman ou des Pr éminents, telle Sherri Tenpenny, promettent une survie de deux ans maximum pour la plupart des vaxxés. Elle annonce carrément que les vaccins ARNm sont des machines à tuer qui détruisent les défenses immunitaires.

NOTA :
J’ai employé vaxxés à la place de vaccinés
pour bien marquer qu’il ne s’agit pas d’un vaccin.

Bien sûr tout ceci ne se raconte guère à la télé, ainsi entend-on couramment des gens naïfs et peu curieux de savoir, dire “je suis obligé d’accepter le vaccin”, ceci pour raisons professionnelles ou pour récupérer les libertés d’accès à tout ce que l’on sait, comme prendre l’avion… en acceptant ce que l’on pense être un “petit-risque-roulette-russe” avec la santé.
De leur côté, les compagnies aériennes se sont alignées avec les directives officielles en n’acceptant que les gens vaxxés. Donc jusque-là tout allait bien, apparemment, et vive la liberté !

Pour encourager les gens à accepter le “pseudo-vaccin”, l’Allemagne qui est un pays très organisé a même fait le projet d’obliger les non vaxxés à porter une petite étoile jaune afin de les reconnaitre facilement et de ne pas approcher les individus potentiellement dangereux – (idée ressortie des tiroirs qui rappelle des trucs !). En Australie on ne rigole pas, on a emprisonné des réfractaires au pseudo-vaccin.

Soudain, un gros pavé dans la mare

Et puis voilà que l’on apprend que les vaxxins ARNm contiennent deux produits très dangereux qui sont la protéine SPIKE et l’HYDROGEL DARPA qui, entre autres agressions fonctionnelles graves et irréversibles, attaquent le sang créant des milliers de mini caillots circulants. Ceux-ci pouvant s’agglutiner à des endroits clés et créer des thromboses subites fatales (embolies cardiaques, cérébrales ou pulmonaires).
Cela a déjà fait 12 000 morts subites en Europe et 15 000 aux Etats unis dans les heures, les jours ou les semaines qui suivent surtout le deuxième vaxxin.

Second pavé dans la mare, de nombreuses études convergentes viennent de montrer que les vaxxés sont 3 fois plus contagieux du covid que les malades en pleine crise, devenant des distributeurs ambulants de la terrible protéine SpikeBill Gates le savait déjà, et voilà pourquoi il avait déclaré qu’il suffisait de vaxxiner un tiers de la population pour toucher toute la planète !

Une cascade de problèmes

Voilà que l’étoile jaune devrait passer dans le camp des vaxxés, sachant que de plus, il est maintenant prouvé que les non vaxxés en bonne santé et les enfants ne sont absolument pas contagieux !
Du coup les compagnies aériennes encore en activité, se sont assises à la table des négociations et ont décidé à l’unanimité de ne plus autoriser de passagers fraîchement vaxxés à prendre l’avion avec elles prétextant à juste titre qu’elles ne veulent pas supporter le risque de thromboses mortelles à bord.
Ce risque est d’autant plus important que les problèmes circulatoires sanguins sont connus pour être augmentés en altitude ; et c’est pour cela qu’il est recommandé depuis longtemps aux gens âgés, pour les longs courriers, de prendre préalablement puis en cours de vol de l’aspirine (exemple Aspégic 500).

En conclusion, voilà donc que ceux qui ont pris des risques pour acheter leur liberté ont tout faux et vont devoir rester à la maison – Oh, c’est vraiment ballot !

Maintenant qu’en est-il au niveau des équipages ?

              • Dans le cas où les deux pilotes sont obligés d’être vaxxés, il est possible que l’un ou l’autre fasse une thrombose en plein vol, ce qui est bien plus grave que pour un passager.
              • Dans le cas où la vaccination du personnel navigant est libre, le contact rapproché obligé va faire que, comme nous l’avons vu plus haut, les vaxxés vont contaminer les non vaxxés – ce n’était alors pas la peine d’interdire les passagers vaxxés. A noter que le port du masque a été cent fois démontré ne servir à rien et même reconnu inadapté, donc inutile, contre les virus par le CDC américain lui-même. Concernant la protéine S, c’est pire vu qu’elle est de taille encore inférieure aux corona virus (1 nano mètre = 1 millionième de millimètre).


Donc la seule option logique est qu’aucun personnel navigant ne soit vaxxé

et qu’aucun passager vaxxé ne soit admis à bord.

Autres variantes, les consultations médicales

              • ¤ Lorsque vous allez consulter un médecin, vous ne savez pas s’il est vaxxé. Si oui, il risque de vous contaminer avec la SPIKE, même si lui et vous portez un masque (qui ne sert à rien). Alors que vous vouliez vous faire soigner, vous risquez de repartir avec le cadeau d’une jolie bombe à retardement…
              • ¤ On oblige la plupart du personnel soignant à être vaxxé – soit dit en passant qu’il m’est revenu de nombreux cas d’invalidité à vie et de décès (bien sûr les médias n’en parlent surtout pas). Je ne sais pas si les médecins ont le libre choix ou s’ils ont la possibilité de se faire des faux. En tout cas je n’ai pas envie d’aller fréquenter les milieux médicaux, d’autant plus avec mon grand âge.
              • ¤ Un autre problème important dont personne ne parle : le don du sang pour les transfusions – les seuls retours que nous ayons viennent du Japon et des Etats Unis qui en ont interdit l’accès aux personnes vaxxées. En France on peut tout craindre puisqu’on ne parle pas de ce problème.
              • ¤ En Angleterre on a relevé chez les femmes vaxxées ou en contact rapproché avec des vaxxés un taux de fausses couches multiplié par 3,6.
              • ¤ Enfin je transmets ici un témoignage du 2 juin, venant d’une dame travaillant en crèche, qui nous signale que 10 petits sont très malades, avec fièvre et difficultés respiratoires, dont 2 ont failli mourir étouffés… c’est l’horreur ! dit-elle. Or les parents de ces petits sont quasi tous vaxxés…

Liste des conséquences possibles des “vaXXins” ARNm
publiée par la FDA aux US

                  • Anaphylaxie
                  • Arthralgie
                  • Arthrite
                  • Autres maladies démyélinisantes aiguës
                  • Cataplexie
                  • Coagulation intravasculaire disséminée
                  • Convulsions
                  • Décès brutal
                  • Douleurs articulaires
                  • Encéphalite
                  • Encéphalomyélite
                  • Encéphalomyélite aiguë disséminée
                  • Encéphalopathie
                  • Fausse couche
                  • Hématomes spontanés
                  • Infarctus aigu du myocarde
                  • Maladie auto-immune
                  • Maladie de Kawasaki
                  • Maladies aggravées par le vaxxin
                  • Méningite
                  • Méningoencéphalite
                  • Myélite
                  • Myélite transversale
                  • Myocardite
                  • Narcolepsie
                  • Péricardite
                  • Réactions allergiques non anaphylactiques
                  • Syndrome de Guillain Barre
                  • Syndrome inflammatoire multi systémique enfants
                  • Thrombo-embolie veineuse
                  • Thrombo-cytopénie 

Cas relevés après les “vaXXins” Pfizer et Astrazeneca

                  • Accidents vasculaires cérébraux (AVC)
                  • Cécité
                  • Covid-19 lui-même
                  • Crises cardiaques
                  • Fausses couches
                  • Paralysie de Bell
                  • Paralysie
                  • Septicémie
                  • Surdité
                  • Troubles du système immunitaire
                  • Troubles du système nerveux
                  • Troubles psychiatriques

Bonne chance !

Peut-on amortir les dégâts des protéines Spike ?

Contre les infections respiratoires subaiguës conséquentes connues, de très bons résultats sont obtenus avec :  l’Ivermectine (Stromectol), l’Hydroxychloroquine + Zinc + Azithromicine de Raoult, et autres Macrolides tels la Clarithromycine, la Quinine, l’Artemisia Annua, l’Iodine. Tous ces produits qui marchent bien sont interdits par la dictature et introuvables en France. Il faut sortir des frontières ou tenter sa chance sur Internet. A chacun de se débrouiller…

Pour ceux qui veulent plus de détails techniques du Dr Tenpenny

(14 min)
https://odysee.com/@Vivresainement:f/la-proteine-spike-et-les-vaccins-sont-mortels:8

Nota : Ce montage vidéo est parfait sauf les mille avocats que Maitre Fuellmich a déclaré être faux – en fait il s’agit d’une centaine de juristes.