Aller à…
RSS Feed

Réguler l’hyperglycémie et réparer les tissus de la peroxydation


Alphaphyt

régule l’hyperglycémie et répare les tissus peroxydés

L’Alphaphyt est une formule essentiellement composée d’acide alpha R lipoïque, un acide soufré peu connu en médecine, produit en très petites quantités par le corps, mais omniprésent car indispensable dans une multitude de métabolismes.
Cet acide R – c’est-à-dire forme naturelle étant à la fois soluble dans l’eau et dans les graisses – pénètre dans tous les tissus qu’ils soient extracellulaires ou intracellulaires. Son intérêt majeur est de faire la chasse aux peroxydants résiduels et aux mauvais radicaux libres responsables du fameux stress oxydatif, générateur du vieillissement biologique précoce.

A propos des antioxydants

Je voudrais revenir sur un effet de mode abusif que je dénonce depuis longtemps, et qui affiche en première référence de multiples produits : ANTIOXYDANT – évidemment tous les meilleurs – je vais donc réexpliquer la réalité des processus immunitaires.

Lorsque des NK (police) croisent un micro-organisme ou un produit indésirable, ils lui envoient une “giclée” d’une sorte de vitriol peroxydant (ex : eau oxygénée) qui va le brûler – mais il va falloir ensuite nettoyer le site, car ce peroxydant attaquerait rapidement les cellules environnantes – et c’est là qu’intervient automatiquement le L-glutathion, un neutralisant fabriqué par le sang.
Partant de cela, on a l’idée de fabriquer du L glutathion à partir du lait en tant qu’antioxydant naturel. Mais il y eut deux problèmes : le produit était cher car il fallait beaucoup lait pour l’extraire, et par ailleurs il ne se gardait pas plus de 3 ou 4 semaines.

Or l’acide alpha R lipoïque étant lui plus stable et moins coûteux effectue entre autres le même travail sélectif, venant ainsi épauler ou même recycler le glutathion usé.

Concernant les produits dits antioxydants en général, je reviens sur ce que j’ai appelé plus haut une allégation abusive et débridée en utilisation continue qui peut donc handicaper voire annuler les défenses immunitaires au fur et à mesure de leurs interventions, vu que les apports extérieurs ne sont pas contrôlés par l’intelligence du corps – et il est donc important d’utiliser des produits reconnus par le corps donc contrôlables et sélectifs dans leur travail.

Les multiples propriétés de l’acide alpha R lipoïque

                  • Il soutient le foie, premier centre de traitement antipoison de l’organisme. 
                     
                  • Il fait la chasse aux radicaux libres toxiques. 
                     
                  • Il est un Antioxydant sélectif très puissant. 
                     
                  • Il capte les métaux toxiques tels que l’arsenic, le cadmium, le mercure et le plomb, ainsi que le fer ou le cuivre en excès. 
                     
                  • Il est un grand détoxifiant.
                     
                  • Il combat le “stress glyquant”. Selon le Dr Dominique Rueff, c’est une réaction chimique courante qui se produit quand les protéines de notre organisme sont en présence de sucres chauffés à des températures trop élevées (caramélisation). Notre corps se caramélise aussi…
                     
                  • Il est efficace dans les neuropathies diabétiques. 
                     
                  • Il inverse les effets négatifs du diabète sur les yeux, les nerfs et le cœur. 
                     
                  • Il peut augmenter la production d’énergie en facilitant le transport du glucose dans les muscles. 
                     
                  • Il peut faire disparaître dans un délai de 2 à 4 mois une cataracte débutante, et d’environ 1 an sur une cataracte installée.
                    Pour un glaucome, il faut au moins 2 mois pour en venir à bout, puis par la suite suivre un traitement d’entretien.
                    Pour ce qui concerne la DMLA, il est possible grâce à l’acide alpha R lipoïque de la stabiliser. 
                     
                  • Il prévient le vieillissement cérébral. 
                     
                  • Il active les 10 milles milliards de mitochondries cellulaires qui transforment les aliments en énergie pour alimenter et réparer l’ADN et prémunir des pathologies neurodégénératives. 
                     
                  • Il permet une utilisation plus prolongée de la vitamine C qui régénère les mitochondries défaillantes.

Composition d’Alphaphyt

                  • Acide R alpha lipoïque : pour 2 gélules, 560 mg
                  • Gélule végétale : hydroxypropylméthylcellulose
                  • Anti-agglomérant : sels de magnésium d’acides gras

Indications d’Alphaphyt

                  • Antioxydant sélectif très puissant,
                  • Cataracte (entre 2 et 12 mois selon l’ancienneté),
                  • Cécité diabétique,
                  • Diabète : mange la glycation excessive,
                  • Diabète : effets collatéraux (yeux, nerfs, cœur),
                  • DMLA (stabilisation),
                  • Foie déficient,
                  • Gangrène diabétique (+ méthode Gardelle),
                  • Glaucome (en 2 mois),
                  • Glycémie : hyper,
                  • Intoxication organique par radicaux libres,
                  • Maladies neurodégénératives,
                  • Métaux en excès (fer, cuivre),
                  • Métaux toxiques (arsenic, cadmium, mercure et plomb),
                  • Neuropathies diabétiques,
                  • Vieillissement cérébral.

Posologie

– 1 gélule 2 fois par jour, en dehors des repas.

Pour ce qui concerne les yeux :

– 3 gélules par jour jusqu’au résultat souhaité, puis réduire la quantité.

Vous pouvez vous procurer le produit ici