Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Un magnétiseur à domicile : la lampe Waï Qi


La lampe chinoise Waï-Qi
Un magnétiseur à domicile

Historique

Tout est parti d’un médecin chinois, le Dr Gou Wenbin qui, en 1970, fut nommé directeur d’une fabrique de céramique dans la Chine rurale. A son étonnement, il constata que les ouvriers, malgré des conditions de travail très dures et avec les pieds en permanence dans la boue, non seulement ne présentaient aucun problème rhumatismal, mais semblaient avoir une meilleure santé que la plupart de leurs collègues des autres secteurs. Intrigué, le Dr Gou Wenbin alla voir les anciens ouvriers ayant travaillé dans la fabrique, et il découvrit qu’ils bénéficiaient également d’une santé et d’une longévité supérieure à la moyenne. Il était évident que le four y était pour quelque chose – aussi fit-il étudier soigneusement tous les paramètres relatifs à l’environnement de travail, et en particulier aux murs à proximité du four.

On finit par mettre en évidence à l’aide d’un spectromètre, que la pellicule noire qui recouvrait ces murs était composée d’un dépôt complexe de 33 minéraux, selon 43 formes d’assemblages chimiques, qui, sous la chaleur du four réémettaient un rayonnement particulier dans la gamme des infrarouges. C’est alors que l’on commença à étudier en détail les effets de ce rayonnement minéral, engendré par une source chaude.

En 1980, un groupe de chercheurs et physiciens chinois réussit à reconstituer ce phénomène naturel avec une plaque d’argile noire comprenant 33 éléments minéraux essentiels au corps humain. Cette plaque circulaire était activée par un corps de chauffe émettant un rayonnement électromagnétique dans des longueurs d’onde compatibles avec celles émises par le corps humain. La lampe Waï Qi était née. Elle fut améliorée au cours des 20 années d’expérimentations thérapeutiques qui suivirent en Chine.

Dans sa réalisation, la lampe Waï Qi® a été en fait conçue pour produire un flux quantique de photons dans le spectre infrarouge court, proche et lointain entre 2 µm et 55µm à partir d’une plaque composée de la trentaine de micro éléments rayonnants ci-après : carbone, silice, calcium, magnésium, sodium, potassium, soufre, phosphore, fer, manganèse, chrome, zinc, iode, sélénium, cuivre, cobalt, nickel, argent, molybdène… etc.

Il fut constaté la totale réussite dans la réalisation de cette lampe qui s’avère un outil exceptionnel de relaxation, d’énergétisation, et de confort physique.

Rapport des études chinoises

La lampe Waï Qi :

 renforce l’Energie et la circulation du QI (ou Chi),
• améliore l’immunité,
• stimule le thymus,
• détend les muscles et les tendons,
• active les collatéraux,
• réduit le stress,
• favorise l’élimination des toxines,
• renforce le système digestif,
• tonifie les reins,
• active la circulation dans les méridiens,
• renforce l’énergie du sang,
• relaxe et réconforte,
• accélère la décomposition des cellules mortes,
• active la régénération des tissus,
• stimule les défenses de l’organisme,
• renforce les capacités d’adaptation,
• accélère la récupération après l’effort,
• augmente l’énergie générale du corps.

Nota : la lampe chinoise n’a rien à voir avec les lampes conventionnelles à infrarouge.

Indications officielles des hôpitaux chinois qui utilisent la lampe

* Angine de poitrine,
* Arthrite, Rhumatismes,
* Capsulite de l’épaule,
* Cholécystite,
* Cicatrisation (Blessures – Opérations),
* Dermatoses,
* Diarrhée – Constipation,
* Digestion Paresseuse,
* Douleurs Cervicales (Cervicarthrose),
* Dysménorrhées,
* Eczéma,
* Engelures,
* Fatigue,
* Gastralgies,
* Hémorroïdes,
* Hépatite,
* Infections Externes,
* Lumbago,
* Migraines – Céphalées,
* Neurasthénie,
* Paralysie faciale,
* Prévention des affections hivernales,
* Problèmes de disques vertébraux,
* Récupération des sportifs.
* Règles irrégulières,
* Sciatique,
* Spasmes du diaphragme,
* Stress.

Commentaires des utilisateurs

La relaxation sous la lampe est une véritable méthode de « Yang Sheng », c’est-à-dire un moyen privilégié d’entretenir sa vitalité et sa santé. Les régions choisies dans ce cas sont, soit le ventre, la région lombaire, le milieu du dos, la plante des pieds.

L’inconfort musculaire et articulaire est un domaine dans lequel la lampe Waï Qi rend les plus précieux services à domicile, les séances régulières donnant les meilleurs résultats.

Voici quelques cas rapportés :

  • Le Dr Stuart Golden d’Orlando (Floride), reçut une femme de 80 ans, tellement handicapée par son arthrite que le plus léger mouvement de son corps lui causait des douleurs atroces. Après 7 jours de séances avec la lampe Waï Qi, elle put se déplacer pratiquement libérée de ses douleurs et s’occuper à nouveau dans sa cuisine.
  • Le Dr Georges Ritter à Las Vegas, eut à traiter un homme de 56 ans atteint d’arthrite dégénérative du cou et du dos le faisant atrocement souffrir. Il appliqua la lampe chinoise par séances de 40 min, 3 fois par semaine pendant 2 mois sur les secteurs douloureux, et obtient la rémission totale des douleurs.
  • Hal Camp, Reflexologue en Californie, s’occupa d’une femme de 60 ans, atteinte d’arthrite grave des genoux l’obligeant à se déplacer péniblement avec des cannes. Après 15 jours de séances avec la lampe, la femme put se déplacer sans cannes, la douleur étant très atténuée.

 

Les utilisateurs font souvent mention, au-delà des effets spécifiques de la lampe, de son action dans le cadre de la détente et de la recharge énergétique. Beaucoup qualifient la chaleur douce de la lampe comme étant maternelle, réconfortante, diffusante et enveloppante.
L’énergie est perçue comme entrant et diffusant à l’intérieur du corps. L’effet de recharge énergétique se fait sentir à la fois sur le plan physique, mais aussi sur le plan psychique.
Les sportifs de haut niveau en Chine trouvent dans la lampe Waï Qi un véritable partenaire physique et psychique :

  • meilleure récupération après l’effort,
  • meilleure relaxation,
  • amélioration du traitement des traumatismes (en accord avec le kinésithérapeute),
  • diminution de l’inconfort musculaire et articulaire.

 

Nota :
¤ La lampe Waï Qi est aussi utilisée pour améliorer l’état physique et les performances des chevaux de course.
¤ De nombreux thérapeutes utilisent la lampe dans leur cabinet pour préparer ou prolonger les effets des séances de soins (massage, acupuncture…). Ceux-ci conseillent souvent à leurs patients l’acquisition de la lampe à domicile, afin qu’ils bénéficient des bienfaits de séances journalières. La simplicité d’utilisation de la lampe Waï Qi en fait un appareil à multi-usages autant domestique (pour toute la famille), que professionnel, dont l’investissement financier modeste est très rapidement amorti.
¤ Une dizaine d’hôpitaux en France s’en sont équipés

Mode d’utilisation :

Ø La lampe met entre 10 et 15 minutes à atteindre sa température optimale (en tenir compte avant chaque séance).
Ø Ajuster la distance (30 à 40 cm) pour obtenir une chaleur confortable.
Ø Exposer à nu les parties à traiter, de préférence.
Ø Séances standard de 40 min, pouvant aller à 60 minutes.
Ø Effectuer une à deux séances par jour, et un minimum de deux fois par semaine.
Ø Ne pas s’exposer plus de 2 heures par jour.
Ø Ménager des fenêtres dans le planning des séances, par exemple: 2 jours d arrêt tous les 5 jours d utilisation.

Vous pouvez commander la lampe Waï Qi ici :

Offre spéciale visiteurs : Code WQ10
02 38 30 03 47

Lire aussi : SIDA : l'imposture