Aller à…
RSS Feed

LE remède du COEUR et des allergies


Quercévital

Voilà une synergie gagnante faite de l’assemblage de deux trésors de la santé et de la vitalité :

    – la Quercétine – (un super flavonoïde),

    – l’Ubiquinone – (célèbre coenzyme Q10).

La Quercétine

Elle fait partie des 4000 flavonoïdes connus. Les flavonoïdes sont des pigments végétaux de la famille des polyphénols qui sont responsables de la coloration des fleurs et des fruits. Les principaux bienfaits des flavonoïdes connus sont pour :

        • Leurs propriétés antioxydantes majeures.
        • Leurs propriétés bénéfiques contre les maladies cardiovasculaires.
        • Leurs propriétés anti-allergiques.

La découverte des flavonoïdes revient au scientifique Chevreul qui, en 1814, en isola pour la première fois. Mais c’est en 1937 qu’Albert Szent-Györgyi a réellement découvert la quercétine. D’abord nommée “Vitamines P”, on abandonna très vite cette désignation, car ces vitamines ne sont pas essentielles à la vie.

        • La quercétine est le flavonoïde le plus consommé naturellement par les humains en particulier dans les fruits et les légumes tels les pommes, les oignons, ou les raisins (vin rouge compris) qui en sont de grands pourvoyeurs. Mais il y a aussi le cacao, la grenade, le cassis, les fraises, les myrtilles.
        • A l’état pur elle présente un goût amer.

Les bienfaits de la Quercétine

Une action Super antioxydante

Les études scientifiques sont unanimes : cette super molécule est la plus efficace des flavonoïdes, car très concentrée en quercétol. De ce fait, elle contribue à éliminer l’excès des radicaux libres toxiques dans l’organisme et lutte contre le vieillissement prématuré particulièrement du cerveau et de la peau. Son activité antioxydante est liée au bon fonctionnement de notre système immunitaire. En outre, la supplémentation en quercétine est déjà très populaire pour renforcer l’immunité, surtout en hiver.

Une action anti-inflammatoire

Des études menées sur des personnes ayant une inflammation chronique des voies urinaires (cystites) ou de la prostate (prostatite) montrent une diminution des désagréments après une cure de quercétine.

Une protection cardiovasculaire

        • Les flavonoïdes améliorent la perméabilité des vaisseaux sanguins tout comme les vitamines.
        • Les résultats des études sont concluants. Consommer des aliments riches en quercétine réduit les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les troubles coronariens.
        • Selon les recherches cliniques, une supplémentation en quercétine réduit l’hypertension nerveuse.
        • Enfin, une prise de quercétine permet de réduire le mauvais cholestérol chez les personnes en surpoids ou obèses.

 

Une action antihistaminique

Bonne nouvelle pour les personnes allergiques qui redoutent les pollens printaniers (nez qui coule, éternuements, gorge qui gratte, yeux qui pleurent) : la quercétine prévient efficacement le rhume des foins, la rhinite allergique et réduit la congestion des yeux.

La quercétine se montre aussi très efficace pour réduire les eczémas allergiques.

Contre-indications

Eviter la quercétine en cas de :

        • problèmes d’hyperthyroïde,

 

Le Coenzyme Q10

C’est le remède naturel majeur de “l’insuffisance cardiaque” qui est une appellation obligeante pour désigner une nécrose (mort) d’une partie plus ou moins importante du muscle cardiaque. L’insuffisance cardiaque se manifeste par un essoufflement, de l’épuisement, et à l’extrême, des œdèmes.

Couramment appelée CoQ10 ou UBIQUINONE, c’est une substance similaire à une vitamine, qui est vitale pour la production de l’énergie corporelle. Elle est en partie fabriquée par notre corps (qui en fabrique de moins en moins avec les années) et partiellement complémentée par notre nourriture, dans la mesure où elle est saine.
Les organes nécessitant le plus d’énergie – tels que le coeur, les poumons et le foie – sont les premiers consommateurs de cette CoQ10 qui ne peut être remplacée par aucune autre substance.
On peut imaginer que les cardiologues devraient la prescrire à tous leurs patients, mais ils ne le font pas. Soit ils ne connaissent pas cette enzyme qui n’est pas rentable pour le cartel pharmaceutique, soit ils suivent le précepte “qu’un client vraiment guéri est un client perdu”.

La CoQ10 fut découverte par le chercheur britannique Peter Mitchell, qui à la suite de la découverte de son rôle prépondérant dans la production de l’énergie du corps, a reçu le Prix Nobel de chimie en 1978. La CoQ10 intervient dans la chaîne respiratoire, qui assure la production d’énergie utilisable par les cellules sous forme d’ATP. Concernant les sportifs, il aurait montré que si on apporte de 60 à 100 mg/jour de CoQ10 pendant 6 semaines, la capacité de performance est nettement augmentée.

Par ailleurs, la fréquence cardiaque est améliorée chez les insuffisants cardiaques, la consommation maximale d’oxygène et le temps à l’effort sur tapis roulant sont augmentés. En fait, notre alimentation nous fournit un apport journalier d’environ 3 à 10 mg de Co Q10, et il se peut qu’un régime normal ne suffise pas ou plus pour répondre aux besoins corporels en CoQ10.

        • Nota : le traitement classique contre le cholestérol par statines bloque la synthèse de la coenzyme Q10, ce qui pourrait expliquer les myopathies observées chez certaines personnes traitées de cette façon – 7 millions de français sont sous statines !

Indications

                            • Allergies,
                            • Angine de poitrine,
                            • Athéromes artériels,
                            • AVC : récupération,
                            • Cœur : nécroses,
                            • Coronarite,
                            • Hypertension nerveuse,
                            • Immunité insuffisante,
                            • Infarctus du myocarde : récupération,
                            • Inflammations chroniques : toutes,
                            • Insuffisance cardiaque,
                            • Prostatite,
                            • Radicaux libres toxiques : excès,
                            • Rhume des foins,
                            • Vieillissement peau et cerveau,
                            • Yeux : congestion allergique.

Posologie

        • 2 à 3 gélules par jour, plutôt le matin,
        • 1/4 d’heure avant le repas de midi ou 1 heure après.

Vous pouvez commander le produit ici