Aller à…
=> CANCER : Téléchargez 2 livres gratuitementRSS Feed

Fringales et grignotage


Ce sujet vaut d’autant plus le coup d’être abordé qu’énormément de personnes en sont victimes. Aussi, je me propose d’expliquer ici comment fringales et grignotage forment un cercle vicieux qui vous mène à la dégradation et à la maladie, voire la déchéance.
Pour comprendre les subtilités de ce fonctionnement, il faut retourner aux deux fonctions basiques du métabolisme vital des êtres vivants qui sont :

L’assimilation et l’élimination

Or, ce que peu de gens savent, c’est que :

1 – Ces deux fonctions ne peuvent s’effectuer en même temps – car cela mobiliserait trop d’énergie
2 – C’est toujours l’assimilation (digestion) qui a la prépondérance – ce qui est logique car une fois ingéré, un aliment doit être transformé au plus vite pour ne pas se décomposer dangereusement dans l’estomac.
Ceci veut dire qu’à chaque fois que vous mangez, votre travail interne d’élimination (nettoyage) s’arrête .

Le problème est que plus vous êtes encrassé, plus le travail d’élimination est intense et plus il prend de votre énergie, et c’est ce qui se passe à chaque fois que la digestion se termine ; alors c’est la grosse fatigue qui vous prend, on est mal, on a la bouche pâteuse, la tête embrouillée et les jambes qui vous lâchent… Vite, on se rue sur n’importe quoi, et çà va tout de suite mieux. Certains se lèvent même au milieu de la nuit pour se caler l’estomac et pouvoir se rendormir.

Continuons ! L’estomac n’étant jamais en repos fait une crise de surmenage par hyper secrétions acides et s’enflamme, ce qui crée des sensations de faim vorace rapprochées. Le foie de son côté n’en peut car il ne peut plus jamais prendre ses RTT ; il n’arrive plus à traiter correctement les toxines et les poisons, avec tous les “mal-être” que cela entraîne. Peut-être pour sortir de l’ornière a-t-on la bonne idée d’aller voir le pharmacien à la recherche d’une pilule miracle qui va vous permettre de continuer encore un moment les c…….. avec le moindre désagrément !

Alors retenez bien ceci :

Le seul moyen de se libérer des fringales est de s’arrêter de manger….. jusqu’à ce que revienne une faim tranquille, normale. Bien sûr, il faut une certaine dose de volonté pour cela, mais c’est comme pour se désintoxiquer de la drogue, l’aliment étant devenu une drogue.

Comment faire pour tenir ?

Il faut tromper l’estomac :
– si vous avez faim, buvez de l’eau chaude un peu salée (c’est comme de la soupe sans les légumes – et ce n’est pas désagréable).
– si vous avez soif, buvez de l’eau froide.
Peut-être vous faudra-t-il 24 heures ou 48 heures ou plus, pour que tout rentre dans l’ordre.
Les fringales vont commencer à cesser, puis peut-être n’aurez-vous plus aucune faim. Il est probable que pendant ce temps vous aurez une haleine de chacal, et que vous dégagerez des odeurs de skons ; possibles aussi des maux de tête et des éruptions cutanées, ou encore une diarrhée. Tout cela c’est très bon, c’est votre retard d’élimination qui se libère joyeusement ! Il faut bien payer la note de vos égarements pour pouvoir repartir du bon pied. Bon, si c’est vraiment trop dur, on vous autorisera un bouillon de légumes le soir, mais c’est tout !
La récompense est au bout, parce que vous allez être tellement bien après !

Alors le maître mot :

Ne jamais céder à des fringales ! C’est le signal que vous êtes encrassé. Votre foie est submergé, la machine devient folle…

Comment en arrive-t-on là ?

Il faut aller chercher dans les habitudes alimentaires, rien d’autre. Faites le tour de ce que vous consommez régulièrement, peut-être même chaque jour, surtout parmi des produits finis (industriels) et dont vous avez très envie à heure fixe.
Sachez qu’il y a des additifs comme le glutamate qui non seulement est un releveur de goût, mais aussi un agent fidélisant qui agit au niveau du cerveau. Il se dit que les Mac Do maîtrisent bien cela dans leurs recettes.
Mais il y a aussi à prendre en compte les poussées d’hypoglycémie qui sont dues à une alimentation trop sucrée et un pancréas qui s’emballe. Le coup de pompe des 11H n’existe que chez les personnes qui déjeunent le matin avec du pain – confiture. Que ceux-là arrêtent le sucre le matin et le problème est réglé le jour même.

Ah, les habitudes !…Pas facile de s’en défaire après tant d’années. C’est vrai qu’il y a tellement de théories alimentaires ! Personnellement, les théories, je m’assieds dessus ; seule l’expérience pratique interactive avec mon corps m’intéresse. A chacun de trouver son équilibre, mais
ce qui est sûr, c’est que lorsque l’on fonctionne bancal ou que l’on est carrément malade, la sagesse est de revoir sa copie. Ce que votre corps a pu tolérer pendant des décennies, dites-vous qu’il n’a peut-être plus les moyens de le faire…… Eh oui, on vieillit ! 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mots clés : , , , , , , , , ,

Lire aussi : Sanchlor, l'ion dioxyde de chlore : Terminator des parasites rebelles
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux